Italie 2010 - Carnet de voyage

Publié le par C.S.

Avete!

 

En ce lundi 22 mars 2010, à 8h00, une joyeuse troupe constituée de 48 élèves et 5 accompagnateurs montait dans le car qui allait la conduire vers l'Italie. Les dieux nous offraient un temps clément et c'est donc plein d'impatience que nous partions pour ce long voyage de 23 heures à destination de l'Urbs...

 

Ce séjour organisé par Thalassa nous a permis de découvrir une formule intitulée: "L'ultime secret du Vésuve". Alexandra, notre guide, nous attendait de pied ferme, mardi matin à Rome et après un petit-déjeuner rapide et deux stations de métro, nous conduisit sur le Forum. Là, l'enquête commençait. Les élèves répartis en 7 équipes - et nous-mêmes - avions quatre jours pour élucider la disparition d'un riche Pompéien.

 

0009 Rome

 

 

Ce fut l'occasion de nous rendre sur les lieux dont les élèves avaient si souvent entendu parler en cours: le Forum, la Curie, la colonne Trajane que, pour ma part, je n'avais jamais vue autrement qu'entourée d'échafaudages et qui, ce jour-là, rutilait de blancheur.

 

0006 Rome colonne Trajane

 

Vers midi, ce fut l'heure de se rendre au restaurant afin de goûter les inimitables pâtes italiennes puis en route pour le Colisée toujours aussi impressionnant, aussi majestueux....

 

0018 Rome - le Colisée 0025 Rome - le Colisée

 

Vers 17h, il était temps de prendre la route pour se rendre à l'hôtel Bonifacio, à Fiuggi. Un bon dîner et une nuit réparatrice ne seraient pas superflus.

 

Dès le lendemain, frais et dispos, nous "mettions le cap" sur la Campanie. Lors des précédents voyages, nous grimpions les pentes du Vésuve; cette fois-ci, nous nous dirigeâmes vers la Solfatare que je ne connaissais pas. Les vapeurs sulfureuses, les mares de boue, autant de découvertes pour petits et grands...

 

0039 la Solfatare

 

En vertu de l'adage "mens sana in corpore sano", les élèves furent invités à prendre un peu d'exercice en se livrant à une partie acharnée de "tir à la corde" .

 

0063 La Solfatare - tir à la corde

 

Puis, après le pique-nique, nous prîmes la direction de l'amphithéâtre de Pouzzoles:

 

0070 amphithéâtre de Pouzzoles

 

Claudius, notre riche Pompéien disparu, s'était rendu en ces lieux et nous marchions sur ses pas.

 

La fin de l'après-midi fut consacrée à la visite du musée archéologique de Naples. Puis nous gagnâmes l'hôtel Montuori à Pimonte.

 

Le jeudi 25 nous devions nous rendre au musée de Boscoreale afin d'étudier l'homme et son milieu; les élèves remplissaient consciencieusement leur dossier puis, avant de partir, un membre de chaque équipe fut invité à identifier, les yeux bandés, le contenu de petits flacons; il fallait reconnaître l'odeur de la cardamome, de la cannelle, de l'anis et du poivre. Pour ma part, je n'ai reconnu que ce dernier...

 

0099 Boscoreale - épreuve d'odorat 0082 Boscoreale

 

 

L'après-midi, nous attendaient la villa Oplontis, dite encore "maison de Poppée", la turbulente seconde épouse de Néron et le site d'Herculanum.

 

0101 Villa Oplontis

 

0120 Herculanum - thermopolium 0119 Herculanum 

 

Nous arpentâmes longuement les rues antiques d'Herculanum à la recherche des indices demandés sur le dossier puis, fourbus, nous regagnâmes notre hôtel.

 

Vendredi 26: notre dernier jour consacré à la visite de Pompéi et à la clôture de l'enquête.

Lors des voyages précédents, j'avais eu l'occasion de visiter Pompéi sous la pluie; ce ne fut pas le cas cette fois-ci, un ciel bleu et un franc et chaud soleil nous accompagnèrent toute la journée.

 

0148 Pompéi 0164 Pompéi
0174 Pompéi - passage piétons

 

0195 Pompéi - Forum 

0219 Pompéi - Maison du Faune

 

0222 Pompéi - Temple d'Isis 

 

Sur le forum triangulaire, nous passâmes un joyeux moment: les élèves, déguisés à l'antique, ont joué par groupes des saynètes représentant les travaux d'Hercule. Ensuite nous partîmes clore notre enquête et découvrir ce qui était arrivé à Claudius...

 

Une bonne glace réconforta nos détectives puis, après le dîner "pizza" au restaurant "Tibérius" - cela ne s'invente pas -  la tête pleine de souvenirs, nous dîmes au revoir à Alexandra et reprîmes le car pour rentrer en France.

 

Et après?

Bien évidemment, les premiers cours furent consacrés à l'évocation de ce voyage, à la projection des photos et des vidéos. Les élèves étaient ravis de ce séjour, trop court à leur avis, mais riche en découvertes. L'enquête les a passionnés, ils se sont pris au jeu et tenaient absolument à connaître la clé de l'énigme, cela, et ce serait notre seul "reproche", au détriment de l'observation du paysage et des sites. Le dossier était peut-être trop conséquent, trop accaparant et, plongés dans leurs documents, ils n'ont pas toujours eu le loisir de bien observer ce qui les entourait.

 

Cela dit, tout le monde serait prêt à repartir !!!

Publié dans Voyages - Vacances

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article